Accueil MarieclaireIdéés
Les blogs de MarieclaireIdéés
MarieClaireMaison

01/01/2010

2010

 

Le Jour de l'An,

C'est le moment où je  me rends compte que je n'ai tenu aucune de mes bonnes résolutions 2009 

Et

Où je sais que je ne tiendrais aucune de celles que j'ai faites hier soir autour d'une coupe de champagne.

 

Je vais  quand même essayer de faire mieux!!! 

 

BON VOL A TOUTES EN 2010.

 

100_9673.JPG

06/12/2009

L'ARBRE A B.O. #4

Alors que le temps est tempétueux et que l'hiver n'a pas encore montré ses dents de froidure, l'arbre à B.O. se languit déjà du printemps et le temps d'un rêve s'est paré de fleurs ...

BONNE FIN DE WEEK-END.

 

100_9669.JPG

04/12/2009

L'ARBRE A B.O. #3

L’hiver arrive, la couleur s’efface…

 

L’arbre à B.O. se pare de rigueur et d’austérité en se parant de noir et de laiton.

 

La nature va se mettre en hibernation. Donc pas de temps à perdre avec ce modèle 30’ chrono, même avec 2 pieds gauches.

 

100_9665.JPG

02/12/2009

L'ARBRE A B.O. #2

Lundi, le fruit était rouge.

 

Aujourd’hui, l’arbre à B.O. se pare d’un feuillage d’automne orange feu et un petit bouton bottine façon noisette y a poussé.

 

Mais que nous réserve t’il pour l’hiver ?

 

 

100_9661.JPG

 

 

30/11/2009

L'ARBRE A B.O. #1

Pas mal de taf en ce moment et pas trop le temps d’écrire.

 

Heureusement que l’arbre de mon balcon a travaillé pour moi.

 

Effet du changement climatique ? En tout cas, de bien étranges fleurs vont y pousser toute cette semaine…

 

 

100_9662.JPG

 

 

21/11/2009

TEXTURED SHAWL N°2

Avant d'être tout alpaga,

Avant d'être en grand format,

Avant de n'être que pour moi,

Il fut en plumette-alpaga,

Il fut d'un plus petit format,

Il fut pour ma piccola Mama.

Le textured shawl version 2 mais qui est en fait le N°1 dans la chronologie.

Il est en alpaga fond de l'eau et plumette indigo from la caverne d'Ali Baba. 120 grs d'un mélange 100% douceur, tricotés avec des aiguilles n°5.

Pour ce 1er essai, j'ai suivi scrupuleusement le modèle original.

Après un ISHBEL râpeux, enfin un shawl cajolineux.

Allez, amène tes photos, Margot :

100_9651.JPG
100_9650.JPG
100_9657.JPG
BON WEEK-END, les filles.

19/11/2009

JOUE-LA COMME LA POULE

On aurait dit que FAUSTINE me collait une dissertation imaginaire en 3 parties sur le thème de la POULE.

Après une étude approfondie de l'intégrale de l'oeuvre blogosphérienne d'Aurélie, je rends ma copie.

Thèse :

  http://auremalou.canalblog.com/archives/2009/07/28/145176...

Antithèse :

http://auremalou.canalblog.com/archives/2009/08/04/146209...

Synthèse :

 Place aux photos des B.O., Toto :

100_9667.JPG
100_9646.JPG
100_9668.JPG

17/11/2009

NOM DE CODE C.C.N.

Petites pièces et accessoires signés La Droguerie

Pendant que certaines s’attaquent au mont Everest du dernier livre de la Droguerie le : 

C.M.D.,

 

nom de code du Carré Magique Dentelle, buzz tricot du moment, une autre se contente d’une p’tite ballade en vélo en pleine Beauce, en tricotant le :

C.C.N.,

 

nom de code du Cache-Cœur Noué issu de la même Bible.

 

Du plat, du fastoche, un poil monotone

mais tellement pratique devant mes feuilletons télé préférés.

 

Après le mélange osé pour mon textured shawl tout alpaga, j’ai frôlé la céphalée aigue en mélangeant du gris avec du …GRIS.

 

Mon C.C.N. est donc dans un mélange alpaga brume - plumette tourterelle. Cela donne un gris clair givré, plus « reliefé » que si j’avais utilisé un mélange 100% tourterelle.

 

Mieux vaut s’entrainer à l’attacher auparavant et ne pas décider de le mettre, pour la 1ère fois, un matin de  départ au boulot où on est déjà en retard (ça sent le vécu, ma brave dame).

 

Bon, mes collègues de boulot masculins l’on affublé de plein de jolis noms : soutien-george en mohair, chauffe-doudoune,…Décidément, nul n’est prophète en son pays.

 

Publie les photos subito presto, Paolo :

 

100_9733.JPG

 

 

100_9723.JPG
100_9724.JPG

16/11/2009

ISHBEL SAD SONG

Tu devais être beau.

Tu devais être chaud.

Tu devais être moelleux.

Tu devais être mousseux.

Point de tout cela, tu seras

Et je l’ai finalement dans le baba.

Mon Ishbel, mon shawl à môa,

Tout feutré, tu finiras.

 

Ce petit octotrain pour célébrer ce grand moment de solitude que fut la confection de mon premier shawl en dentelle foutu.

 

  • Moment de solitude 1 : La traduction

Il a fallu que je « translate » tout le modèle de l’anglais vers le français et ce, sans commettre d’erreurs à la recopie, ce qui tient déjà de l’exploit, tant chaque rang impair des points dentelle se ressemble, avec toujours ce soupçon de différence, source de boulettes.

 

  • Moment de solitude 2 : La phase tricot

La méga concentration de la mort qui tue pour ne pas me planter pendant les points dentelle, à ne plus rien comprendre de ce qui se passait dans Grey’s anatomy.

Le fait de devoir tricoter tout le shawl sur mes seules aiguilles disponibles n°5 de taille normale et ne plus arriver à compter quoi que ce soit, tant mes mailles étaient serrées comme des sardines. Impossible aussi d’avoir une idée du rendu du point dentelle.

Et puis toujours cette petite boule d’angoisse au fur-et-à-mesure que le tricot monte, tant ces shawls n’ont l’air de rien tant qu’ils ne sont pas tombés de nos aiguilles.

 

  • Moment de solitude 3 : Le blocage

Je mets mon Ishbel dans la machine pour un petit lavage pré-blocage et là, entre 2 appels déchirants du petit dernier, une signature d’interrogation pour le second et un conseil fashion urgentissime pour l’aînée, je me trompe en mettant le programme 30° au lieu du spécial laine à froid.

 

De mon beau mélange alpaga cèdre/plumette indigo from la DG, il ne reste plus qu’un truc compact, filandreux, comme si j’avais tricoté mon Ishbel tout en mohair avec un soupçon de poil à gratter.

 

Ne voulant céder au désespoir le plus complet, j’ai décidé tout de même de faire le blocage : peine perdue, les jolies petites pointes de finition ne sont jamais apparues et il n’a pas grandi d’un pouce.

 

Ne voulant céder au désespoir le plus complet (2), j’ai décidé de le porter une journée au boulot, puisque mes collègues mâles ne font pas la différence de toute façon (sont de Mars, je te rappelle). Ah, cette journée collée-serrée avec ma spontex…

 

Je te le montre quand même pour te faire partager ma tristesse mais éloigne les enfants et les personnes sensibles de l’écran.

 

Mais ISHBEL 2, le retour de la revanche, est en préparation, non mais !

 

Publie les affreuses photos, Jojo :(Non, les photos ne sont pas flous, c'est l'effet feutrage digne d'un David Hamilton grande époque)

 

100_9712.JPG
100_9707.JPG
100_9708.JPG

14/11/2009

PELERINAGE

Quand 4 de nos déesses (Aurélie, Faustine, Fred et Emma) de la blogosphère vont à Paris, ça te fait rêver, ça te donne envie…Et ça te fait même découvrir Paname alors que tu es seulement à une ½ heure de Charles de Gaulle –Etoile.

 

Alors quand tu as un créneau d’une ½ journée de liberté qui se profile dans ton W.E. (c’est-à-dire un samedi sans enfant malade à amener chez le médecin, où le grand chef est présent et où tu n’as pas d’autres obligations d’ordre domestique, ni même professionnel. Fais le compte et tu verras qu’il n’y en a pas tant), tu pars en pèlerinage à la capitale, munie de ton chapelet de tickets de métro et de ta Bible « Plans de Paris par arrondissement » et tu  t’arrêtes rue Debelleyme dans le 3ème chez

 

ROSE BAKERY.

 

Bon, je sais maintenant où vont bruncher ou tea-timer les gens qui traînent le samedi chez Bonpoint ou Merci.

Quand je me retrouve comme ça à Boboland, je me sens un peu comme Bécassine à Paris ou comme une ethnologue en pleine Papouasie.

 

Dernier conseil si tu te promènes dans le Marais ces derniers temps : si tu veux être fashionaly raccord, porte négligemment à ton bras un sac de la marque COX, témoin de ton passage dans ce nouveau temple de la mode et pas un sac pliable Monop plein de coupons du marché St Pierre.

 

Rose Bakery, c’est donc très bobo mais surtout, ça te redonne une conscience « bio et bon ».

 

Je suis repartie avec le grimoire du lieu et depuis tous les W.E. (ou presque…), ça se passe comme ça chez Ma vie rêvée. 

Régale-toi les papilles avec les pancakes et la tarte épinards-chèvre façon Rose Bakery.

 

Envoie le reportage photo, Paulo :

 

100_9702.JPG
100_9705.JPG
Bon week-end.