ISHBEL SAD SONG

Tu devais être beau.

Tu devais être chaud.

Tu devais être moelleux.

Tu devais être mousseux.

Point de tout cela, tu seras

Et je l’ai finalement dans le baba.

Mon Ishbel, mon shawl à môa,

Tout feutré, tu finiras.

 

Ce petit octotrain pour célébrer ce grand moment de solitude que fut la confection de mon premier shawl en dentelle foutu.

 

  • Moment de solitude 1 : La traduction

Il a fallu que je « translate » tout le modèle de l’anglais vers le français et ce, sans commettre d’erreurs à la recopie, ce qui tient déjà de l’exploit, tant chaque rang impair des points dentelle se ressemble, avec toujours ce soupçon de différence, source de boulettes.

 

  • Moment de solitude 2 : La phase tricot

La méga concentration de la mort qui tue pour ne pas me planter pendant les points dentelle, à ne plus rien comprendre de ce qui se passait dans Grey’s anatomy.

Le fait de devoir tricoter tout le shawl sur mes seules aiguilles disponibles n°5 de taille normale et ne plus arriver à compter quoi que ce soit, tant mes mailles étaient serrées comme des sardines. Impossible aussi d’avoir une idée du rendu du point dentelle.

Et puis toujours cette petite boule d’angoisse au fur-et-à-mesure que le tricot monte, tant ces shawls n’ont l’air de rien tant qu’ils ne sont pas tombés de nos aiguilles.

 

  • Moment de solitude 3 : Le blocage

Je mets mon Ishbel dans la machine pour un petit lavage pré-blocage et là, entre 2 appels déchirants du petit dernier, une signature d’interrogation pour le second et un conseil fashion urgentissime pour l’aînée, je me trompe en mettant le programme 30° au lieu du spécial laine à froid.

 

De mon beau mélange alpaga cèdre/plumette indigo from la DG, il ne reste plus qu’un truc compact, filandreux, comme si j’avais tricoté mon Ishbel tout en mohair avec un soupçon de poil à gratter.

 

Ne voulant céder au désespoir le plus complet, j’ai décidé tout de même de faire le blocage : peine perdue, les jolies petites pointes de finition ne sont jamais apparues et il n’a pas grandi d’un pouce.

 

Ne voulant céder au désespoir le plus complet (2), j’ai décidé de le porter une journée au boulot, puisque mes collègues mâles ne font pas la différence de toute façon (sont de Mars, je te rappelle). Ah, cette journée collée-serrée avec ma spontex…

 

Je te le montre quand même pour te faire partager ma tristesse mais éloigne les enfants et les personnes sensibles de l’écran.

 

Mais ISHBEL 2, le retour de la revanche, est en préparation, non mais !

 

Publie les affreuses photos, Jojo :(Non, les photos ne sont pas flous, c'est l'effet feutrage digne d'un David Hamilton grande époque)

 

100_9712.JPG
100_9707.JPG
100_9708.JPG

Commentaires

  • ho ben ça c'est drôlement dommage car tu avais bien travaillé... courage et au boulot pour la version 2 !

  • je m'attendais à pire!!!ce n'est pas si raté je trouve!!!je me lancerais bien dans ce modèle mais la traduction m'effraie!!bon courage pour le deuxième!!

  • Je te comprends, j'ai feutre mon Kiri, j'en étais malade ! Le mien est pire, je crois, importable, je vais peut-être m'en faire une pochette, vu ce qu'il en reste...
    Cécile

  • Hello !
    Zut alors, ça doit être rageant !!
    Là je suis en train d'essayer d'en commencer une pour une amie .... mais je rame je rame ... je comprends pas où comment on commence .... si tu peux m'aider ....

  • oh! mais il est encore très beau ! Cela fait 15 jours que j'essaie d'en tricoter le même avec une traduction des points sur internet et je n'y arrive pas! J'ai recommencé au moins 11 ou 12 fois . Je suis très acharnée quand je veux ! ha!ha!, Mais hier, je me suis découragée.
    Je suppose que la traduction est erronée !
    Je recommence à tricoter après de nombreuses années d'arrêt et il y a quelquechose que je ne comprends pas : ce sont les marqueurs , j'en mets, mais comment les met-on ? Accrochés à la maille du tricot, mais si c'est ainsi, comment lorsque l'on est au Xème rang peut-on encore avoir une précision s'il a été mis en début de travail ? Aurais-tu la gentillesse de m'expliquer ? Je voudrais tant réaliser le même Ishbel !

  • suite..... oserais-je te demander ( la petite traduction ) ??????? Si oui, un très très grand merci, tu me sauves; si non tant pis, je ne t'en voudrai pas, sois-en certaine! Mais merci de m'expliquer pour les marqueurs si tu veux
    bien ! Bisous ! A+

  • Josfany,

    En cliquant sur ton nom, je n'ai pas de blog ou d'adresse mail pour te répondre...

  • Pour celles qui ne sont pas à l'aise en anglais, je conseille toujours de faire le modèle à partir des grilles (bien plus parlantes pour moi qui suis très visuelle). Il n'y a que peu de points différents finalement et la traduction n'est plus si fastidieuse...

    Sinon, après ta description, je m'attendais à bien pire. Il n'y a que les pointes qui ont disparu dans tout ça... Joli mélange de couleur en tout cas.

  • j'ai feutre mon Kiri, j'en étais malade ! Le mien est pire, je crois, importable, je vais peut-être m'en faire une pochette, vu ce qu'il en reste...

  • Oh! Ma pauvre ! Tant d'heures passées à le réaliser ! C'est ce qui arrive quand les mamans doivent avoir mille pattes !( comme la bestiole )

  • bonsoir
    josfanny les anneaux marqueurs on les glisse sur l'aiguilles entre les mailles et sur les rangs envers qd rien n'est indiqué on les glisse simplement ils suivent donc le tricot (j'utilise des morceaux de fils scoubidoux que j'ai noués ca donne de petits cercles de couleurs differentes et c'est souvent utiles qu'ils soient de plusieurs couleurs je differencie ainsi l'endroit (par explemeple pour marquer le centre je met une autre couleurs )

    dommage pour ishbel , je m'arrte pour demander avant de ceder a l'achat si les explications sont uniquement ecrite ou s'il y a des grilles parceque si c'est pour payer une explication autant que j'arrive a l'utiliser (les grilles ca fonctionne mais je rame sur les explications detailles et ce meme en francais

Les commentaires sont fermés.